• Immobilier neuf à Marseille, quelques conseils

    Acheter un bien neuf peut être un casse-tête, notamment quand on ne sait pas comment s’y prendre. Retrouvez tous nos conseils pour éviter les erreurs et sautez sur les bons plans dans la région de Marseille.

Se renseigner sur le quartier

Pour savoir si vous faites le bon choix, il est nécessaire de connaître le quartier dans lequel vous allez habiter. Est-ce un quartier résidentiel ? Est-ce un quartier familial ? Est-ce un quartier étudiant ? Ou au contraire est-ce un quartier qu’il serait préférable d’éviter ? Toutes ces questions peuvent vous aider à choisir un logement dans un lieu qui vous satisfera. C’est pourquoi une visite est obligatoire avant de faire votre achat.

La proximité avec les infrastructures

Il peut être important d’être proche des grands magasins pour faire vos courses, de la plage, des transports en commun si vous n’avez pas de voiture ou d’une école pour vos enfants. À l’inverse, vous pouvez préférer une maison loin de tout, pour vous éloigner de l’agitation de la ville.

Se renseigner sur le promoteur

Dans le cadre d'un programme neuf à Marseille, vous devez vérifier que le promoteur a de bonnes références et qu’il est sérieux. Cela vous permettra de savoir si les délais seront respectés et si votre maison sera construite dans les délais donnés. De plus, un bon promoteur sera un interlocuteur privilégié et facilitera l’achat de votre maison.

Prévoir les personnalisations

Si vous souhaitez personnaliser votre cuisine ou votre salle de bain, il est préférable d’en informer votre promoteur à l’avance afin qu’il puisse construire ce qu’il vous conviendra. Vous gagnerez du temps et de l’argent.

Lire le contrat de réservation

Le contrat de réservation vous indique ce qui sera vendu avec l’appartement ou la maison. Afin d’éviter les mauvaises surprises, assurez-vous que celui-ci est complet et que toutes les installations nécessaires seront présentes lors de la vente.

Vérifier l’achat consciencieusement

Tout est prêt : vous vous installez dans votre chez-vous. Toutefois, n’oubliez pas de vous munir du contrat et de la fiche technique pour vérifier que tout est fonctionnel et présent. Vous disposez de 30 jours pour contester les problèmes.