• Une hausse de 2.3 % pour les prix de l’immobilier du côté de Marseille

    L’année 2016 a été impressionnante en termes de volume de ventes. Il est donc l’heure de procéder au bilan notamment pour connaître les différentes hausses des prix. Marseille offre une progression qui est tout de même moins élevée que celle de Paris.

Des disparités parfois très fortes entre les arrondissements de Marseille

Les consommateurs ont été nombreux à concrétiser leur projet au cours de l’année 2016, la situation était très sympathique. Grâce aux taux d’emprunt, certains ont eu l’occasion de réaliser de belles affaires en gagnant des m² ou encore en économisant de l’argent. Désormais, il est essentiel de se pencher sur les prix qui ont tendance à augmenter notamment du côté de Marseille. Il existe également des disparités en fonction des arrondissements, car le tarif appliqué pour le m² est plus faible dans le 1er qui affiche 2480 euros contre 3703 pour le 7e ou 1406 pour le 14e. Il est donc possible selon une étude de 2017 de calculer une moyenne qui s’articule autour de 2736 euros le m².

Cette ville de la région PACA dévoile une hausse de 2.3 % pour le marché de l’immobilier

Avec cette telle statistique, le marché immobilier à Marseille connaît une hausse qui est certes moins importante que celle dévoilée dans d’autres communes. La ville culturelle de la région Provence Alpes Côte d’Azur se retrouve derrière Paris et Lyon avec 2.3%. Cela ne devrait pas refroidir les investisseurs, car, par rapport à la moyenne nationale, ce pourcentage est plus faible. Elle oscille autour de 3636 euros le m². Le tarif est toutefois observé pour un appartement ancien, il sera donc judicieux de débourser une somme plus conséquente pour les logements neufs qui rencontrent eux aussi un succès sans précédent.

Le 15e arrondissement de cette ville du sud est le moins cher

Si vous souhaitez investir à Marseille, vous aurez tendance à chercher les arrondissements les moins onéreux et les plus coûteux. Le 7e obtient la palme avec 3722 euros le m² contre 3703 pour le 7e et 3371 pour le 2e. A contrario, les investisseurs sont parfois nombreux à identifier des marchés intéressants susceptibles d’être en adéquation avec leur portefeuille. Dans ce cas de figure, ils devront cibler le 3e et le 14e qui dévoilent respectivement 1613 euros le m² et 1406 euros. La première place est donc représentée par le 15e arrondissement, il est le moins cher de Marseille.