• La région PACA est la championne en termes de retard des trains

    Malheureusement, les voyageurs qui partent en région PACA doivent prendre leur mal en patience. Elle n’a pas une très bonne réputation concernant le respect des horaires. Que ce soit pour un TGV ou un TER, il est conseillé d’anticiper les retards.

La région PACA a eu des discussions houleuses avec la SNCF

Lorsque l’on doit prendre un train, il est souvent très agaçant de découvrir l’affichage d’un retard sur le tableau. Pourtant, c’est une réalité dans de nombreuses villes et surtout dans la région Provence Alpes Côte d’Azur. Les habitants ainsi que les voyageurs ont une véritable préoccupation concernant cette habitude. D’ailleurs, Christian Estrosi, le président de la région avait mis un terme aux conversations avec la SNCF notamment pour ouvrir le territoire à la concurrence à cause de ce contexte qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Les touristes ne sont pas les seuls impactés par les retards

Il est important de noter que les conditions climatiques de la PACA sont souvent à l’origine des perturbations et donc des retards. Que ce soit pour de fortes chaleurs, des orages ou une intervention volontaire, ce sont les voyageurs qui sont excédés par ces pratiques. Le sud de la France est une zone particulièrement appréciée pour le tourisme, les adeptes sont nombreux à circuler en train pendant leurs congés. Ces retards sont problématiques et ils avaient déjà fait l’objet d’une étude il y a quelques années.

Une différence des délais par rapport au temps du trajet

En 2014, l’UFC Que Choisir s’était penché sur cette situation en précisant que la mesure de tous les retards avait tendance à sous-estimer les difficultés rencontrées par tous les usagers des trains dans la région PACA. L’association se basait sur des chiffres partagés par la SNCF qui spécifiait qu’un train était considéré comme en retard s’il arrivait en gare après 5 minutes. Pour les trajets qui demandent plus de trois heures, le délai acceptable était multiplié par trois.