• En région PACA, les touristes sont invités à la plus grande prudence

    Si vous avez l’intention de vous rendre dans le sud de la France pour vos prochaines vacances, la vigilance sera de mise, car une pénurie concernant l’anti-venin des vipères est identifiée. Avec les belles journées qui se profilent à l’horizon, les serpents pourraient commencer à sortir.

L’anti-venin pour la vipère est désormais en rupture de stock

Les conséquences d’une morsure peuvent être préjudiciables pour le patient, car le venin de la vipère est mortel. Il est judicieux d’agir au plus vite pour sauver la vie de cette personne, mais la Provence Alpes Côte d’Azur est la cible d’une pénurie dommageable. Lorsque les températures commencent à grimper, les serpents sortent de leur hibernation afin de rejoindre les zones les plus chaudes comme les cailloux qu’ils apprécient particulièrement.

Une modification dans le processus de fabrication entraîner une pénurie en PACA

Le laboratoire Sanofi Pasteur qui est à l’origine de cet anti-venin a été la cible d’un arrêt de production, ce qui expliquerait ce contexte très inquiétant. Un certain temps sera donc nécessaire pour que le process soit maîtrisé et n’entraîne plus une telle situation. Il est important de noter que les hôpitaux qui doivent toujours avoir un stock conséquent peuvent se tourner vers d’autres fournisseurs. Ces derniers ont la particularité d’être situés en Angleterre. De ce fait, les touristes ainsi que les habitants doivent être extrêmement vigilants.

Une pénurie qui aurait pu coûter la vie d’une patiente dans le sud de la France

Il suffit d’un rayon de soleil pour que les amoureux de la plage et de la mer se promènent. Lorsqu’une piqûre a été identifiée, l’intervention doit être la plus rapide afin de lutter contre la mort. Une patiente a récemment vécu un véritable calvaire dans un hôpital de la région Provence Alpes Côte d’Azur puisqu’il était la cible de cette fameuse pénurie.