• Trois lieux insolites à Marseille selon vos préférences

    Qui que vous soyez, quel que soit votre tempérament, la cité phocéenne a quelque chose à vous faire découvrir. Chaque grande ville a son histoire, ses petits secrets et aussi ses pépites. Marseille ne déroge pas à la règle pour le plus grand plaisir de ceux qui aiment connaître les dessous des métropoles.

Pour les gourmets

Marseille est une ville pour tous ceux qui aiment la gastronomie. La cuisine provençale est réputée à travers l’Europe. Vous ne pourrez pas repartir sans goûter à la célèbre Bouillabaisse ou à son anchoïade ni sans emporter quelques navettes dans votre sac pour en faire profiter vos proches à votre retour. En ce qui concerne les lieux insolites, il faut dire que certains ont de drôles d’idées, et vous pourrez peut-être croiser un bar à anchois ou a sieste sur votre route. Mais le grand jeu des gourmets lorsqu’ils viennent visiter Marseille, c’est de trouver les pieds de vignes cachées dans le centre-ville.

Pour les passionnés d’histoire

Comme la plupart des grandes villes de France, l’histoire de Marseille remonte à l’antiquité grecque (d’où son petit surnom). On la dit même la plus vieille ville de France grâce à son port puisqu’elle aurait été fondée en 600 av. J.-C.. L’un des petits trésors bien gardés des Marseillais, mais qui n’a jamais été classé malgré les demandes des citoyens, c’est la Pyramide du Roy d’Espagne. Elle fut construite par Dominique Bastide en 1804 près de son château détruit depuis. La pyramide a accueilli les dépouilles de son fils et de sa femme (transférés par la suite). Depuis, elle est à l’abandon. Saurez-vous la retrouver ?

Pour les amoureux d’architecture

La visite de Marseille est toujours une vraie découverte pour les passionnés de patrimoine architectural. Vous y trouverez de nombreux trésors de construction de différentes époques. Mais la maison qui attire tous les regards, c’est l’hôtel de Cabre. Construite en 1535, elle avait été préservée par les Allemands durant la guerre alors que le reste du quartier a été détruit. Au moment de la reconstruction des lieux, elle a fait l’objet d’une prouesse technologique puisque la maison fut entièrement soulevée puis déplacée pour s’intégrer parfaitement aux nouveaux bâtiments.