• La région PACA favorise la formation dans le secteur paramédical

    L’emploi dans le secteur de la santé a le vent en poupe en ce moment et promet des vagues de recrutements ainsi que de nombreuses opportunités pour les futurs travailleurs indépendants. Les métiers du domaine paramédical sont particulièrement visés. Il s’agit de toutes les professions qui ne sont pas exercées par des médecins, mais qui sont pratiquées en étroite collaboration avec ces derniers. Elles regroupent les activités de soins, de rééducation, d’appareillage, de diététique ainsi que l’assistance technique du patient.

Des besoins croissants dans l’aide à domicile

Les objectifs de l’État à moyen et à long terme sont d’augmenter le chiffre d’affaires des grandes structures de soin comme les hôpitaux en développant notamment les services de chirurgie ambulatoire. Bientôt, la majeure partie du temps de convalescence des patients se passera chez soi et le recours à des professionnels de santé libéraux ou par l’intermédiaire d’associations nécessitera forcément plus de personnel. Il en va de même dans le développement des mesures de maintien des personnes âgées à domicile.

Une formation mise au premier plan

L’une des premières raisons de la pénurie de professionnels du secteur paramédical reste le coût des formations dans ce domaine, ainsi que la difficulté des concours d’accès qui nécessitent souvent une préparation rigoureuse. Certains centres de formation organisent des filières de prépa au concours infirmier comme à Nantes par exemple et permettent aux candidats d’augmenter leurs chances d’accéder à ces emplois. Certaines collectivités locales comme la région PACA ont adopté des mesures visant à mettre les bourses pour les étudiants dans les formations paramédicales au même niveau que celles des universitaires.

Les qualités requises

Ces emplois sont ouverts à tous les titulaires du baccalauréat qui présentent les qualités suivantes. Premièrement, la rigueur et la précision. Dans ces métiers, une erreur peut avoir de lourdes conséquences et il n’y a pas de place pour l’« à peu près ». Deuxièmement, l’écoute, l’empathie et la volonté d’aider les autres sont indispensables pour assister des personnes en situation de vulnérabilité. Troisièmement, c’est un métier difficile et le professionnel doit savoir être réactif et prendre du recul pour garder la tête froide. Si vous avez toutes ces qualités, n’hésitez pas à vous lancer.