• Un nouveau radar devrait s’implanter dans la région PACA

    Dans le cadre de la Sécurité routière, le gouvernement a pris la décision d’augmenter le nombre de radars. Toutefois, deux modèles très spécifiques devraient voir le jour notamment du côté de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

Un nouveau radar tente de faire respecter le Code de la route

Il serait peut-être judicieux de réviser rapidement votre Code de la route, car un nouveau radar est sur le point de s’implanter. Pendant votre déplacement, vous pouvez être flashé par une version classique qui se base sur votre vitesse. En parallèle, le gouvernement a dévoilé un concept un peu plus stratégique avec le panneau stop ou encore celui installé avec les feux tricolores. L’objectif premier consiste à identifier au plus vite tous les manquements, ce qui peut devenir une source de dépenses conséquente, d’où l’intérêt de suivre avec la plus grande minutie toutes les directives de la Sécurité routière.

Un dispositif a les moyens pour détecter une situation dangereuse

Selon l’Agence Française de sécurisation des réseaux routiers, un radar piéton est sur le point de s’implanter en France. Plusieurs zones ont été identifiées, car la région Provence Alpes Côte d’Azur, Rhône-Alpes et l’Ile-de-France sont aux premières loges pour une installation qui demande tout de même un coût de 25 000 euros qu’il sera nécessaire de rentabiliser. Il faut noter que le premier modèle a été implanté en Janvier dernier à Calais, mais au vu des résultats concluants, il se déploie avec une plus grande aisance. Le fonctionnement est relativement simple puisqu’il se focalise sur les directives du Code de la route. Par conséquent, lorsque vous serez à hauteur d’un passage piéton et si vous ne le laissez pas passer, une amende pourrait être au rendez-vous.

Les automobilistes de la région PACA sont appelés à la plus grande prudence

Le fonctionnement demande l’emploi d’un système bien rodé avec notamment des caméras qui sont installées à pratiquement quatre mètres de hauteur. Elles sont reliées à deux lecteurs automatiques qui ont donc la possibilité de mémoriser vos plaques d’immatriculation. Toutefois, elles sont sauvegardées uniquement si une situation dangereuse est observée. Il est nécessaire de laisser passer le piéton, mais, si un manquement est repéré, vous serez sanctionné. Si vous avez un doute concernant les contextes précis à prendre en compte, une petite révision de votre Code de la route ne devrait pas être néfaste.