• Une bonne nouvelle pour les marins de la région PACA

    La Provence Alpes Côte d’Azur a été chamboulée, c’est plus précisément la filière du yachting qui a été au centre de vives inquiétudes. Il faut noter que la région est largement rythmée par la grande plaisance, un décret social avait donc été pointé du doigt.

L’étude des besoins sera une nécessité pour tous les marins

Dans les prochaines semaines, un nouveau décret devrait voir le jour, il prendra en compte toutes les volontés de cette filière alors que celui du 1er Juillet avait largement secoué les professionnels. Les marins pourront choisir leur régime social, il sera toutefois nécessaire d’étudier sous toutes les coutures leurs besoins dans le but de sélectionner le contrat le plus adapté. Il sera aussi judicieux de prendre en compte ceux de l’armement.

Un décret qui a entraîné une vague de mécontentement dans la région PACA

Pour rappel, la région Provence Alpes Côte d’Azur était malmenée par ce décret daté du 1er Juillet. Il stipulait que les marins devaient régler les cotisations sociales si leur bateau restait plus de trois mois en France. Si cette mesure avait été confirmée, il y a de grandes chances pour qu’une fuite massive ait été enregistrée. En effet, certains bateaux dont les dimensions sont exorbitantes auraient été la cible de cotisations très importantes, ce qui n’était pas concevable pour ces propriétaires qui sont rapidement montés au créneau afin de partager leur mécontentement.

120 000 emplois étaient tout de même menacés avec ce décret

Les marins ne seront donc pas contraints de sélectionner une formule puisque leur situation sera réellement prise en compte lors de la souscription. Il est important de noter que la filière yachting est largement présente en France et surtout dans la région Provence Alpes Côte d’Azur. Si la décision avait été maintenue, près de 120 000 emplois auraient été menacés dans cette zone qui vit principalement du tourisme classique et des bateaux.