Découvrez la ville de Grasse et ses alentours

Quatrième ville du département des Alpes-Maritimes, Grasse fédère de nombreuses communes du Moyen et du Haut Pays qui offrent elles aussi des richesses insoupçonnées. Au-delà des fêtes traditionnelles et patrimoniales, des activités sportives de montagne,Grasse est incontournable. Ville indissociable du parfum, c'est une ville de caractère emplie de notes florales et de notes fruitées est un haut lieu de la parfumerie où les familles olfactives – oriental, hespéridé, boisé, floral, chypré, fougère, cuivré - emplissent les rues et les ruelles de cette Capitale Mondiale de la Parfumerie. Découvrir Grasse c'est découvrir cette histoire mais aussi partir entre terre et mer sur les sentiers artistiques et gourmands. Ville de Grasse

Fleurs et parfums

Les parfums et leurs emplois remontent à l’aube des civilisations, les premiers objets datent aux alentours de 7000 ans av. J.-C. et sont originaires du Proche-Orient. En France, c’est au Moyen-Age, que Gallimard à l’idée de créer des gants parfumés. Il faudra néanmoins attendre la régression des tanneurs grassois sous la Révolution française, pour qu’opère l’avènement de la parfumerie à Grasse. De nos jours, les senteurs rares - la lavande, la myrte, le jasmin, la rose, la fleur d’oranger sauvage et le mimosa – font de cette ville une institution et demeurent le principal pôle industriel de celle-ci. Aujourd’hui, il est possible d’entrer dans l’histoire de la parfumerie, de faire une immersion dans le monde de la parfumerie et de découvrir les coutumes locales. Pour cela, trois sites ouvrent leurs portes. Fondée en 1849, Molinard est le plus ancien parfumeur de France. A visiter : l’usine, les ateliers de fabrication et de conditionnement sans oublier les collections de flacons anciens et les meubles provençaux d’époque. Petit plus, l’atelier de tarinologie propose de créer à son image son propre parfum. L’usine Fragonard datant du XVIII°, quant à elle retrace 5000 ans d’histoire du parfum. En plein cœur de la cité, son musée provençal du Costume et du Bijou, dévoile des trésors de confections et de joailleries. Puis visite de la parfumerie Galimard – créée en 1747 – puis passage obligé au Studio de Fragrances pour élaborer et fabriquer son parfum sous la houlette d’un ‘nez’.

Art et gastronomie

Grasse est certes liées à ses parfumeurs mais elle est aussi un centre historique médiéval. Au détour d’une rue, d’un passage, ce n’est pas moins de 25 édifices que l’on peut voir ou visiter qui comporte au moins une protection au titre des monuments historiques. La Porte Neuve, la Maison Tournaire, la Villa d’Andon sont autant de sites qui font le charme de cette ville. Et dans le dédalle des rues et des ruelles, le jardin de la Princesse Pauline offre un cadre merveilleux à la contemplation et au repos et la cathédrale Notre-Dame-Du-Puy de Grasse datant du XII°s expose quelques-unes des œuvres de Rubens, Fragonard. Grasse c’est aussi un pays provençal composé d’une vingtaine de communes, véritables berceaux de saveurs et des arts. Autour de 20 pays, de Cabris, Pégomas en passant par Mougins et Gourdon, emprunter la Route des Arts en Pays de Grasse c’est aller à la rencontre des sculpteurs, des peintres, des potiers qui ouvrent la porte de leur atelier, de leur galerie pour partager leur passion. Un périple à la découverte des saveurs gourmandes vous invite aussi à découvrir les spécialités locales gorgées de soleil. Fleurs cristallisés, fruits confis et autres confitures, deux sites sont incontournables. La confiserie Florian établie aux Gorges du Loup créée en 1949 qui propose une de découvrir la fabrication de ces gourmandises et le Pays d’Audrey qui au cœur d’une propriété familiale du XVIII° s propose une déambulant dans une oliveraie et des produits traditionnels aux saveurs sucrées et aux goûts subtils. De quoi réveiller les papilles.