Menton, ville sublimée de la région PACA

Choyée par Dame Nature, Menton est localisée entre la principauté de Monaco et la riviera italienne. Niché dans un écrin entre mer et montagnes, cette superbe station balnéaire du littoral méditerranéen, dévoile au gré de ses rues et de ses ruelles un patrimoine culturel et historique riche. Une douceur de vivre possible par son climat exceptionnel.

Une ville d’Histoire – un patrimoine riche

Seigneurie domaniale appartenant à la famille gênoise des Vento, elle fut d’abord achetée par la famille Grimaldi avant d’être rattachée à la France en 1861. Il faudra attendre l’arrivée du chemin de fer en 1869 pour que la Riviera prenne son essor. Les infrastructures se développent avec l’avènement du tourisme et Menton connaît une transformation, une urbanisation dès le début du XX° siècle. Sur un éperon rocheux, face à la mer, Menton devient ce paradis de jardins et d’architecture. La vieille ville est un dédale de ruelles médiévales, parsemée de parcs et de jardins urbains luxuriants aux essences rares et exotiques. Des somptueuses façades ocres aux tuiles vernissées, les maisons regorgent des couleurs chaudes et chatoyantes du Midi. De tous les édifices religieux, ne manquez par la basilique Saint-Michel-Archange joyau de l’art baroque dont le clocher haut de 53 mètres domine la ville. L’église russe-orthodoxe édifiée à l’initiative de la grande duchesse Anastasia, dans un style russe du XVII° siècle, rappelle la présence d’une importante colonie russe à l’origine de la construction de nombreuses villes du littéral. Le monastère de l’Annonciade datant du XVI° siècle est un des symboles de la ville de Menton est incontournable. D’autres monuments civils sont eux aussi remarques et incontournables. Parmi eux, le Bastion situé sur le port qui accueille un musée consacré à Jean-Cocteau et qui complète les œuvres présentées dans le Musée Jean-Cocteau. L’hôtel d’Adhémar de Lantagnac se distingue de par ses peintures dites à trumeaux qui surplombent les portes, les glaces et les cheminées mais aussi de par les styles rocaille de Louis XV, dépouillé de Louis XVI et Directoire. Un monument à lui seul illustrant une diversité de styles peu commune.

Une ville-jardin

Menton est aussi la ville-jardin par excellence du littoral méditerranéen avec plus de 5000 arbres et plus de 45 hectares de jardins qui jalonnent la ville. Des espèces tropicales, subtropicales en passant par les végétaux méditerranéens, les jardins – Maria Serena, Fontana Rosa ou Serre de la Madone par exemple – offrent un patrimoine botanique aux essences florales parfois originales ; un patrimoine floristique réputé depuis le XVIII° siècle et reconnu mondialement.

La fête du citron

Un hôtelier décide d’organiser une exposition de fleurs et d’agrumes dans les jardins de l’Hôtel Riviera. Fort du succès rencontré, l’année suivante – en 1896 – la ville décide d’organiser un carnaval. Ce n’est qu’à partir de 1934 que cet évènement prendra le terme de « Fête du Citron ».   La ville est indissociable du citron dont elle était la principale productrice jusqu’au début du siècle dernier. La petite histoire raconte qu’Eve chassée du paradis terrestre emporta avec elle un fruit d’or : le citron. Et, redoutant la colère divine, Adam lui demanda de s’en débarrasser. Arrivant dans ce lieu, elle décida d’y enterrer le fruit. Raison pour laquelle la ville compte la plus belle collection d’agrumes. Le jardin d’agrumes du Palais Carnolès possède d’ailleurs une collection remarquable de 337 arbres répartis en 93 variétés. Aujourd’hui, les particuliers sont sollicités pour renouer avec le patrimoine agricole de la ville, et sont encouragés à planter citronniers, orangers, clémentiniers et autres kumquats.   Menton est aussi une ville de colloques, célèbre également pour son Festival de Musique de Chambre. Elle est aussi la seule ville du littoral à proposer un bain de mer à proximité de la plage des Sablettes et l’heure d’après une descente en ski dans le Parc du Mercantour.